Sommeil : le monde des rêves.


Les rêves, et même les cauchemars, sont inévitables. On emploie environ 1h30 de nos nuits à rêver, ce qui correspond à 5 ans de notre vie. Le premier rêve serait de 10 minutes, le second de 20, le troisième et le quatrième de 30.
Votre sommeil est constitué de plusieurs cycles de différentes phases : le sommeil léger (trois phases) et le sommeil profond (sommeil paradoxal). Ces phases se succèdent et se répètent tout au long de la nuit. C'est généralement pendant le sommeil paradoxal que les rêves apparaissent (environ 90 minutes après le début du sommeil). Les rêves du sommeil léger, plus rares, sont aussi moins riches en détails.

Bien souvent, le temps qui s'écoule pendant le rêve a le même rythme que celui de la vie courante. Parfois, le rythme s'accélère et le rêve fait traverser une multitude d'événements en quelques secondes. C'est le cas notamment lorsqu'on interrompt le sommeil, l'élément perturbateur rentrant dans le rêve et accélérant son dénouement (réveil, téléphone...).

Seuls les bébés ne rêvent pas : ils consacrent la moitié de leur sommeil à enregistrer et à inscrire dans leur cerveau l'ensemble des nouveautés de la journée. Les rêves apparaissent un peu après l’âge de 7 ans. Avant, l'enfant est incapable de construire des récits imaginaires, ses songes sont surtout composés d'impressions et de sensations, parfois terrifiantes (d'où les cauchemars).

Mais à quoi servent les rêves ? Mystérieux et confus, les rêves seraient une liaison entre le conscient et l'inconscient, entre l'âme et le corps, entre nos désirs réels et refoulés... Ils nous permettraient donc d'apprendre sur nous des choses qu'on ignore. Il semblerait également que les rêves amélioreraient notre santé et notre bien-être.

Il est possible de maîtriser ses rêves à l'aide du rêve lucide. Mélange complexe de sommeil paradoxal et de phase d'éveil, le rêve lucide est rare et difficile à créer. Certaines personnes y parviennent, notamment lors de cauchemars (pour les interrompre). D'autres sont même capables de modifier le contenu du songe. Une technique employée par les athlètes et tous ceux qui souhaitent visualiser des choses précises pendant leur sommeil.

ΠΗΓΗ: http://www.bienchezsoi.net/articles/sommeil--le-monde-des-reves-2-28-54.php

 

Lisez le texte et pour chaque item, choisissez A, B ou C.

 

Les rêves et les cauchemars
A. peuvent être difficilement évités lors de notre sommeil.
   
B. ne peuvent pas être évités lors de notre sommeil.
   
C. peuvent être facilement évités lors de notre sommeil.





Les rêves les plus complets apparaissent
A. une fois pendant notre sommeil.
   
B. pendant le sommeil léger.
   
C. pendant le sommeil paradoxal.

 


Lors d’un rêve, le rythme des événements correspond
A. invariablement à celui de la vie de tous les jours
   
B. rarement à celui de la vie de tous les jours.
   
C. fréquemment à celui de la vie de tous les jours.

 



Un enfant de moins de 7 ans
A. fait des rêves comme un adulte.
   
B. ne fait pas encore de rêves.
   
C. fait moins souvent des rêves qu’un adulte.

 

L’utilité du rêve
A. reste encore incertaine.
   
B. est clairement établie.
   
C. ne pourra jamais être établie.

 

Informations joueur